Free condamné à indemniser 21 abonnés

A la suite d'une plainte de l'UFC-Que Choisir de l'Isère, le FAI devra payer des dommages et intérêts à des abonnés privés de connexion et qu'il continuait de faire payer tous les mois.

Vingt-et-un abonnés ce sont vus indemniser des dommages et intérêts allant de 443 à 830 euros par personne, c'était le prix à payer pour Free suite a la plainte du 29 octobre dernier déposais à l'antenne locale de l'UFC-Que Choisir.

Même si Free s'était excusé, selon l'association de défense de consommateurs, il n'a jamais interrompu le prélèvement mensuel de l'abonnement et n'a jamais voulu rembourser ses clients.

L'UFC-Que Choisir a donc soumis l'affaire au juge de proximité de la capitale de l'Isère. Celui-ci a statué en se fondant sur l'obligation de résultat des prestataires techniques. Contrainte qu'ont toujours refusé d'admettre les FAI, estimant que beaucoup de choses, sur les réseaux, ne dépendent pas d'eux. Mais les associations de défense de consommateurs y tiennent absolument. Le 17 juillet dernier, le tribunal de grande instance de condamnait AOL pour les mêmes raisons.

Source : Echos du Net