Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Vous êtes ici

Free augmentera ses tarifs en fin d'année

Xavier Niel a annoncé qu'"avant la fin de l'année, le prix du triple play en France va monter", une hausse de prix "de l'ordre de cinq euros". Le fondateur d'Iliad met en cause l'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir et les pouvoirs publics.

Iliad vient de présenter ses résultats financiers, l'occasion pour Xavier Niel de s'exprimer sur un certain nombre de sujets. Le principal est l'annonce probable d'une hausse des tarifs ADSL de l'ordre de 5 euros. Cela monterait le forfait Freebox à 34,99 € au lieu de 29,99 € aujourd'hui.

Cette hausse annoncée, il l'impute à l'UFC-Que Choisir, qu'il accuse de travail de sape par ses actions répétées envers Free. Il faut dire que l'association attaque Free sur plusieurs dossiers, comme le tarif de la hotline que le client paye 2 fois (la communication en elle-même, ainsi que le temps passé à la hotline au prix de 0,34cts / minutes), ou encore sur le fait que l'option payante Service Plus (9,90 €),  cochée par défaut lors de l'inscription en ligne... Mais aussi la demande de facture papier.

M. Niel reproche à l'UFC-Que Choisir de vouloir imposer à Free ce que les autres opérateurs proposent déjà. Il accuse également l'association de faire des coups marketing : "Le problème de l'UFC est qu'ils estiment qu'il y a un acteur qui fait trop parler de lui, qui est trop consumériste et qui mange un peu sur ce qu'ils font. Donc, à partir de ce moment, on va taper sur lui". M Niel semble oublier qu'il a construit son empire sur l'ultra communication sur le net (l'arroseur arrosé ?).

M. Niel accuse également les pouvoir public de créer des taxes, pour l'audiovisuel par exemple.

Finalement, est-ce que le fondateur d'Iliad ne préparerait pas le terrain à une hausse réel des tarifs de Free pour la fin d'année ?