Infos - Souscription

09 75 18 80 51

Vous êtes ici

UFC-QueChoisir fait tomber les frais de résiliation de Free

L'action menée par l'association de défense des consommateurs UFC-QueChoisir a porté ses fruits. En effet, les pratiques concernant la perception différée de frais en cas de résiliation est tombée. Les nouvelles condition générales d'utilisations changent suite à la validation de ces dernières par rapport à l'ajoute de l'Algérie en illimité. Fini les frais dégressifs, Free se range sur des frais fixes de résiliation de 49 €.

Free a été condamné suite à une plainte de l'association de défense des consommateurs UFC-QueChoisir. Celle-ci accusait Free de pratiques illégales ou trompeuses, dont les "frais d'activation à perception différée" et la facturation de frais en cas de paiements autres que le prélèvement automatiques.

Free vient d'annoncer les appels illimités vers l'Algérie (payants ou inclus selon votre offre), une nouveauté qui nécessite pour l'abonné de valider de nouvelles conditions générales d'utilisation. Dans ces nouvelles CGU, Free change son fusil d'épaule et fixe des frais de résiliation à 49 € fixe, comme le proposent SFR ou Bouygues Télécom. Des motifs de résiliation sans frais sont ajoutés : rétractation, non éligibilité, non-exécution du contrat, décès,...

Le prélèvement n'est plus le seul moyen de paiement. Les abonnés qui souhaitent payer par un autre moyen peuvent le faire maintenant sans surcoût, mais toutefois avec un dépôt de garantie de 400€...

En cas de résiliation, Free accepte maintenant les résiliations immédiates ou en fin de mois et se met ainsi en conformité avec la loi Chatel.

Cette décision permet aussi aux abonnés de pouvoir résilier sans frais jusqu'au 30 avril.

Source : Echos du Net