La 4ème licence 3G est trop chère pour Free

Alors que l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a lancé l'appel à candidature pour la 4ème licence 3G de l'Hexagone la semaine dernière, et que les dossiers de candidature doivent être déposés avant le 31 juillet 2007, la maison mère du fournisseur d'accès internet Free, Iliad, a fait savoir que, bien qu'intéressée, elle ne serait pas candidate si des aménagements du coût de cette licence n'étaient pas réalisés. En effet, le prix de la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération est fixé à 619 millions d'euros, soit le même montant que les autres licences déjà détenues par Orange, SFR et Bouygues Telecom. Free justifie sa demande d'une réduction du prix ou d'un paiement échelonné par le fait que le nouvel arrivant dans le secteur serait désavantagé par rapport aux opérateurs déjà implantés. "Iliad estime que les modalités posées par les pouvoirs publics conditionnent le succès de ce projet et qu'un traitement équitable d'un nouvel entrant ne signifie nullement un prix de licence et des conditions de paiement équivalents".

Commentaires