Vous êtes ici

La Fibre optique disponible en juin

Michaël Boukobza, le directeur général de Free, a annoncé l'arrivée officielle de l'offre FTTH pour juin. Cette annonce vient après celles d'Orange, qui a déjà lancé son offre le 1er mars dernier, et de Neuf qui sera disponible au mois d'avril prochain. La guerre du très haut débit est donc lancée.

"D'ici fin juin, Free proposera un abonnement à 29,90 euros par mois basé sur de la fibre optique de l'abonné jusqu'au central", a indiqué Michaël Boukobza.

Le fournisseur l'avait prévu depuis le mois de septembre lors du rachat de l'opérateur Citéfibre, qui posséde 3.000 kilomètres de fibre optique reliant plus de 130 bâtiments dans le 15ème arrondissement de Paris ainsi qu'une autorisation lui permettant de relier 4.000 foyers supplémentaires. A cette époque, il avait également annoncé l'investissement d'1 milliard d'euros en fonds propres d'ici 2012 dans le déploiement d'un réseau à très haut débit s'appuyant sur la fibre optique.

Puis, en décembre 2006, certains abonnés parisiens de l'opérateur avaient été contactés par mail afin de leur demander leur contribution au développement du réseau de fibre optique en fournissant certains renseignements comme les coordonnées de leurs syndics, la présence d'un gardien d'immeuble ou encore les conditions d'accès.

Free a pour objectif 4 millions de foyers d'ici à 2010, mais au lieu de déployer immédiatement une offre nationale, le fournisseur a décidé "de concentrer finalement [ses] efforts sur certains quartiers de Paris plutôt que sur une couverture totale", une stratégie qui est due à une "volonté sans doute plus réaliste", selon Olivier Rosenfeld, directeur financier de Free.

Le budget pour 2007 a en conséquence été réduit à 150 millions d'euros au lieu des 300 millions initiaux. Les coûts estimés sont de 1.500 euros par abonné existant migrant vers la fibre optique et de 300 à 400 euros pour tout nouvel abonné.

Le déploiement national, prévu en 2008 seulement, se concentrera sur Montpellier, Lyon, Valenciennes et la banlieue parisienne.

L'offre qui sera proposée devrait se composer d'un accès à internet de 50 Mbit/s, la téléphonie illimitée vers de nombreuses destinations ainsi qu’un accès à des services audiovisuels tels que la télévision haute définition, la vidéo à la demande, etc., le tout pour un tarif invariable de 29,90 euros TTC/mois.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :

En remplissant ce formulaire, j'accepte que les données renseignées soient collectées par Selectra, uniquement pour l'envoi de la newsletter. En savoir plus sur le traitement de mes données

×

Où vont mes données ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé, sous la supervision de notre responsable de traitement des données, dans le but de vous communiquer les newsletters de votre choix. Elles sont conservées jusqu’à trois ans après votre dernière interaction avec nos services et sont destinées au service marketing.

Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@selectra.info. Nous ne communiquons jamais vos coordonnées à un tiers, sauf autorisation expresse de votre part.