Free veut prendre T-Mobile aux Etats-Unis

Iliad a fait une offre sur T-Mobile US : l'opérateur français offre 15 milliards de dollars pour prendre 56,6% de l'opérateur américain. T-Mobile US est le quatrième opérateur américain avec plus de 50 millions d'abonnés mobile derrière AT&T, Verizon et Sprint. A l'instar de Free, T-Mobile s'est positionné sur les forfaits sans engagement et les mobiles non-subventionnés. Il investit massivement dans ses réseaux, notamment dans la 4G et les métropoles américaines. John Legere, le PDG de T-Mobile US, est également un spécialiste des coups d'éclats comme Xavier Niel.

Le français créerait une dette de 13 milliards de dollars et apporterait 2 milliards en fonds propres grâce à une augmentation du capital dans lequel Xavier Niel participera à l'opération. L'opération est un coup de poker pour Iliad qui veut manger un opérateur 2 fois plus gros que lui. Mais Iliad doit faire face à l'offre du japonais Softbank et de sa filiale mobile américaine Sprint. Mais ce dernier risque un refus des autorités américaines qui avait refusé une acquisition par AT&T en 2011.

Suite à l'annonce de l'offre d'Iliad, Deutsche Telekom considère l'offre d'Iliad moins attractive que celle de Softbank-Sprint

Commentaires