Vous êtes ici

De bonnes performances en 2016 pour Iliad

head
Illustration avec une signature de contrat

L'année 2016 confirme les bonnes performances de Free. Sur l'année, l'opérateur gagne un million de clients mobile et 260 000 clients Internet. L'opérateur mise sur la Fibre et la 4G pour l'année 2017.

Le groupe Iliad continue ses bonnes performances en 2016. Le groupe a ainsi généré 4,722 milliards d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 7%, et un EBITDA de 1,675 milliards d'euros (+12,5%). Le résultat net est un bénéfice de 402,7 millions d'euros (+20,2%). L'endettement atteint 1,643 milliards d'euros, soit quasiment son EBITDA.

Côté fixe, Free génère un chiffre d'affaires de 2,689 millions d'euros. Au 31 décembre 2016, il compte 6,385 millions (+58 000 sur le trimestre) d'abonnés Freebox (v5, Crystal, Mini 4K et Revolution), dont 310 000 abonnés Fibre (+45 000). Le déploiement sur la fibre se poursuit avec 4,4 millions de prises raccordables en FTTH (contre 2,5 millions en 2015), porté par l'accord de co-investissement avec Orange en zone AMII. L'objectif 2017 de l'opérateur est une hausse de la base abonnés FTTH de 200 000 en 2017 et 9 millions de prises raccordables en 2019, grâce à l'accès aux RIP gérés par Axione.

Côté mobile, Free Mobile compte 12,7 millions d'abonnés (+315 000 sur le trimestre), générant 2,043 milliards d'euros de chiffre d'affaires (+11,7%). Le nombre d'abonnés 4G progresse fortement avec 5,9 millions d'abonnés (contre 3,7 millions en 2015). L'objectif du groupe est d'attendre 12 000 sites, un taux de couverture de 85% de la population à fin 2017 et la migration des sites en 1800 MHz durant l'année 2018.

Le groupe Iliad va aussi se concentrer sur son nouveau marché : l'Italie. Free Mobile va s'installer dans le pays via l'acquisition des licences 3G/4G en doublon de la fusion Wind/3 et bénéficiera de l'itinérance sur le réseau de l'opérateur fusionné pendant 5 ans.

Partager sur Facebook  Partager sur Twitter  Partager sur Google Plus 

Vous souhaitez recevoir nos actualités par mail ? Abonnez-vous à notre newsletter :