Free invite au dégroupage total les Freebox en dégroupage partiel

Les abonnés Freebox en dégroupage partiel (avec abonnement fixe Orange) reçoivent des mails de Free les invitant à migrer vers la formule en dégroupage total. Free y explique réaliser une économie sur le montant global du forfait. Encore faut-il que cette migration en dégroupage total ait un intérêt.

Orange a annoncé la fin de la commercialisation du service RTC sur les lignes fixe en cuivre à partir du 15 novembre. Cependant, certains ont confondu fin de la commercialisation avec la fin du service et la fin du RTC avec la fin du service fixe en cuivre. Orange arrête bien les souscriptions pour l'abonnement fixe en RTC mais les abonnés actuels gardent leur service, mais également le service ADSL sur la ligne de cuivre.

Free semble appartenir à ceux qui ont confondu. L'opérateur a envoyé un mail à ses clients Freebox en dégroupage partiel. Dans ce dernier, Free explique qu'Orange arrête "l'installation de lignes analogiques", L'opérateur veut motiver ses abonnés en dégroupage partiel à basculer en dégroupage total et ainsi retirer l'abonnement fixe Orange (17,96€/mois). Le gain est net pour les abonnés Freebox avec le retrait de l'abonnement Orange fixe, même avec l'ajout de la majoration de 5,99€/mois pour les abonnés Freebox Révolution.

Cependant, les abonnés Freebox en dégroupage partiel doivent également avoir leur raison pour rester dans ce mode. Certains services, comme les alarmes ou les fax, nécessitent encore un accès en RTC. Orange garde justement le service des abonnés actuels pour éviter une coupure durant la phase de transition. Les fabricants des appareils RTC ont développé des solutions pour prendre en charge la VoIP ou le transit IP ou GSM dans leurs appareils. Les utilisateurs de ces services doivent se retourner vers le fabriquant ou son revendeur pour aller chercher la solution.

Commentaires