Indicateurs de qualité de service fixe Free - Second Trimestre 2010

L’ARCEP vient de publier, le 13 octobre 2010, les indicateurs de qualité de service fixe de Free pour le second trimestre 2010 (pour la période d’avril 2010 à juin 2010) comme imposé à chaque opérateur fixe ayant plus de 100000 abonnés par la décision ARCEP n°2008-1362.

Free a occulté la partie concernant le délai de fourniture du raccordement initial, sous prétexte que L’auditeur n’a pas vérifié que les méthodes de mesure retenues par les différents opérateurs était identiques, ni pour le premier trimestre, ni pour le second. La différence de méthode de mesure peut induire des écarts très significatifs, d’un facteur un à deux. L’uniformisation des méthodes de mesure est nécessaire avant que ces indicateurs puissent être publiés et comparés entre opérateurs, alors que les autres opérateurs on publiés cette partie de l’audit.

D’autre part nous remarquerons des taux « améliorés » sur les taux de pannes, délais de réparation et temps d’intervention sans réel valeur car comme l’indique Free : D’importants améliorations apportées à nos systèmes informatiques en avril nous permettent désormais de publier un résultat pour les indicateurs 5 et 11. En revanche, contrairement aux autres opérateurs, ces indicateurs n’ont pu être certifiés qu’après ce changement informatique et non sur tout le trimestre….. Nous serons en mesure de publier ces indicateurs sur l’intégralité de la période dès les prochaines publications.

Pour la téléphonie elle-même, les indicateurs restent équivalents au trimestre précédant :

Taux de défaillance des appels :

  • Pourcentage d'appels défaillants pour les appels nationaux = 0,10%
  • Pourcentage d'appels défaillants pour les appels internationaux = 0,20%

Durée d'établissement de la communication :

  • Temps moyen pour les appels nationaux (en secondes) = 1,30s
  • Temps moyen pour les appels internationaux (en secondes)  = 8,50s

Qualité de la parole :

  • Note MOS (Mean Opinion Square) de la qualité de la connexion de la parole = 4,20

En résumé, ce bilan n’est pas un indicateur fiable et nous allons devoir attendre le prochaine trimestre pour faire une réelle comparaison avec d’autre fai.

Source ARCEP