Free en pleine forme sur le mobile mais s'essouffle dans le fixe

Avec 460 000 nouveaux clients, Free Mobile continue d'engrenger les abonnements. L'effet Free Mobile s'essoufle pour la partie avec seulement 24 000 nouveaux clients et malgré la promotion sur Vente Privée.

A la fin juin, la Freebox est présent dans 5,735 millions de foyers, soit 24 000 nouveaux clients. Sans l'aide de la promotion Vente Privée vers la fin juin, le chiffre du recrutement aurait pu être plus bas, voir négatif. De son côté, Free Mobile compte 9,095 millions de clients mobile, soit 460 000 nouveaux clients. L'objectif de 15% de parts de marché en 2015 devrait être atteint en 2014 : les abonnés Free Mobile représente 13% du marché mobile.

Iliad enregistre un chiffre d'affaires de 2,019 milliards d'euros, en hausse de 10,4%. Le mobile continue sa progression avec 24,1% de plus qu'en 2013, soit 745,7 millions d'euros, tandis que le fixe se stabilise à 1,279 milliards d'euros, soit +3,6%. Le résultat opérationnel atteint 281,4 millions d'euros, en hausse de 1,7%. Le résultat net atteint 139,9 millions d'euros, soit une baisse de 1,3%.

Sur le fixe, Free va relancer le déploiement horizontal de la fibre et va participer aux co-investissements avec Orange dans les zones moins denses. Cela permettra à Free de retrouver un relais dans le fixe. Sur le mobile, Free veut accélérer le déploiement de son réseau afin de respecter les engagements de l'ARCEP concernant les 75% de la population couverte en 3G fin 2014 et 50% de la population couverture en 4G. Il veut également monter ses parts de marché à 25% dans le mobile, comme sur le fixe.

Free délaisse un possible rachat de Bouygues Telecom, ou uniquement son réseau. Iliad a les yeux tournés vers T-Mobile aux Etats-Unis : avec l'aide d'un partenaire, il veut relancer une offre plus en adéquation avec les exigences de Deutsche Telekom. La première offre était à 33$ par action et DT en demande 35$ par action. Cela représente une différence de 1 milliards de dollars pour Iliad.

Mis à jour le